AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Action d'éclat

Aller en bas 
AuteurMessage
manager
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Action d''éclat   Ven 13 Fév - 16:38

SET HUT HUT!!

Le ballon est propulsé dans les mains du QuaterBack. Il se recule d'un pas. Le running back en profite pour passer devant lui et feinter la course. Le QB se recule encore en scrutant au dessus de la mêlé qui s'est formée devant lui.
Sa ligne offensive fait un superbe travail et lui donne du temps. Il analyse la situation, lit la défense.
Celle-ci fait un blitz et un joueur court en sa direction.
La pression monte d'un cran, son rythme cardiaque s'accélère et des gouttes de sueur perlent sur son front.
La foule retient son souffle.
Les receveurs n'ont pas fait la différence, et le défenseur plonge déjà sur lui pour lui mettre un sack.
Son puissant bras se met en mouvement et expédie la balle haut dans les airs; juste avant l'impact.



C'est le début de l'action; le QB reçoit à peine le ballon que déjà je cours en direction du drapeau. Les courses je les connais par coeur. Le coach de l'attaque ne nous laissait pas partir tant que chaque combinaison n'était pas su. On y a passé des heures et des heures à parcourir le terrain, de long en large.
J'approche de la ligne qui borde le terrain, et je sais que mon QB va regarder dans ma direction d'un instant à l'autre. Cela fait cinq saisons que l'on joue ensemble.
A moi de jouer!
Je dois distancer le Linebacker!
Je change mes appuies et prend la direction du centre du terrain. Je prend un mètre sur lui.
La balle est dans les airs.



Le coach m'a mis en garde: ce Tight-End est très rapide et puissant. On se jauge du regard.
L'action démarre et le running back feinte la course. Le TE fait une course croisée en direction du drapeau. Je ne lui laisse pas un centimètre.
Je cours si vite que plus aucun son ne parvient à mes oreilles, je suis coupé du monde, concentré sur l'objectif. Je n'entend pas la foule réagir au rude combat qui a lieu entre les deux lignes.
Soudain, Le Tight-End change de direction, je suis pris dans la feinte.
Il a de l'avance, la balle est partie.



La balle vient se loger dans sa poitrine, entre ses bras. Le Tight-End est en suspension au dessus du sol.
Ses pieds touchent terre.
Le Linebacker est déjà là pour le stopper.
Le porteur de la balle fait alors un spin magnifique, pour reprendre du terrain et se mettre face à la ligne de touchdown.
Le linebacker perd ses appuies. Mais il trouve le moyen de se jeter dans les pieds du TE. Sa main droite attrape la cheville.
Le Tight-End est déséquilibré, il pose une main au sol pour se rattraper.
Un safety se jette l'épaule en avant, et le plaque au sol: 34 yards de gagnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manager
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Action d'éclat   Sam 14 Fév - 20:39

- "Magnifique action de la part du Tight-end, Glam Shopper, n'est ce pas John?

- En effet Allan! Sa course a donné LA solution à Koposiski alors que cela semblait mal engagé!

- Et quel spin! Shopper est vraiment très rapide lors de ses changements d'appuies! Sa course offre une nouvelle tentative inéspérée.

- Hé oui Allan! Pour rappel, c'était le 4eme et dernier essai pour les Tigres de passer la ligne. Grâce au gain réalisé par Shopper, ceux-ci se retrouvent à 10 yards du Touchdown.

- Cette fin de match est tout à fait haletante John! Plus que 33 secondes au chronomètre, et les Tigres ont toujours sept points de retard!"




Le stade est plein à craquer. Les supporters sont debout. Le chant Tigres for ever monte des tribunes. La température est de - 66 ° C, et le vent commence à se lever. Les terraformeurs assistants au match et dont l'autonomie de scaphandre est faible, préfère risquer de finir le match en apnée plutot que de s'absenter quelques minutes pour le recharger. L'ambiance est éléctrique.
Le temps mort est terminé. Le coach des Tigres a donné la combinaison du 1st down.



Le QuaterBack, Howard Koposiski rejoint sa ligne offensive, tape sur le dos de Shopper, comme pour lui adresser un signal, puis crie la combinaison.

SET HUT HUT!!

Koposiski reçoit le ballon. Il tourne la tête en direction de Shopper. La défense avait anticipée, et deux Linebackers le marquent de près.
Puis, Koposiski se tourne vers sa gauche en se reculant.

Ils ont marché!

Le wide receveur se retrouve avec de l'espace devant lui, il fait une course rentrante. Le QB fait une passe tendue dans sa direction. Le receveur s'élance dans les airs et reçoit impécablement le ballon.
Mais avant que celui-ci pose les pieds sur le sol il est percuté en l'air par un safety. Le choc a fait "exploser" le ballon des mains de l'attaquant!

Second attempt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manager
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Action d'éclat   Dim 15 Fév - 21:09

Assis dans les tribunes, je regarde avec attention la fin de match. En effet, l'équipe qui l'emportera sera notre adversaire en finale de ligue.


Suite à mon arrivée sur Mars, je suis partiellement amnésique. Impossible de me souvenir ce qui s'est produit durant le trajet une fois que la vaccination fut faite, je me suis évanoui. Mais pire, impossible de me rappeler de certaines choses aussi simple que mon nom. C'est pourquoi tout le monde me surnomme Manage'. C'est ce qui était floqué sur le maillot que je portais à l'université. Désormais je joue comme fullback chez les Sharks.



La deuxieme tentative est convertie en TouchDown par le running back grâce à une bonne série de bloque de la part de sa ligne offensive.
Le fieldgoal peut ramener les deux équipes à égalité, et le chronomètre indique qu'il ne reste que 12 secondes. On se dirige vers un match à rejouer.

L'arbitre lance l'action. Tout le stade retient son souffle.
La balle est éjectée droit dans les mains de Koposiski, celui-ci se baisse pour la placer pour le tireur.
Mais au dernier moment le QuaterBack se relève et court vers la ligne. La défense semble prise dans la feinte.
Si Howar Koposiski passe la ligne avec le ballon, il permettrait aux Tigres de remporter le match, car lorsqu'on transforme un TD par la course cela rapporte 2 points et non 1 seul.

Le stade se lève. Je peux distinguer, d'ici, qu'Howard ferme les yeux en sprintant. Il sert les dents.
Un défenseur vient pour le percuter, mais son full back se sacrifie.
Puis le quaterback vient s'empaler sur la défense. Le choc est violent. Son casque s'est enlevé.
L'arbitre principal consulte ses assesseurs. Il s'en est fallu de peu, à peine un yard, mais le ballon a passé la ligne.
32 - 33

Les tigres remportent le match et accèdent à la finale. Je quitte le stade avec quelques uns de mes coéquipiers ainsi que le HeadCoach. Les terraformeurs présents semblent circonspects suite à ce dénouement pour le moins innatendu. On part en silence, déjà concentré sur le match de samedi prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manager
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Action d'éclat   Sam 21 Fév - 2:45

La lumière qui jaillit du bout du couloir nous éblouie. Un son sourd descend des tribunes et fait monter la pression. Sous le masque du scaphandre il fait chaud, très chaud. Notre Quater-Back quitte le vestiaire en dernier comme à son habitude, puis il frappe sur le casque de chacun d'entre nous histoire de nous faire comprendre qu'il compte sur nous. Notre QB est Edward "Ed" Vassel. Avant d'arriver sur Mars, il faisait parti de ceux qu'on nommait "afro-américain". Son charisme nous portait.
Durant les matchs, je suis son ombre. Si je fais une bonne performance la presse parlera de lui. Ma tâche est de le couvrir, peu importe le prix. J'aime mon poste de Full-Back.

Ed s'avance dans le couloir pour venir à ma hauteur:

- "Ce soir, plus que tous les autres, mon jeu, ma vie, dépendent de toi."

Puis il me mit un coup de casque pour me motiver.
C'était toujours le même rituel d'émulation, mais cette fois j'avais également perçu dans ses yeux une certaine appréhension. Lors de la demi-finale des Tigres, il y eut un mort, quelques blessés grave, et leur Quater-Back aurait pu mourir si son casque n'avait pas été remis dans l'instant.
Un coup de sifflet, et on s'élance vers la lumière.


Tel un guerrier Viking avant d'aller au combat, je pose un genou à terre; cela faisait également partie du rituel. Tel un aztèque se préparant à la guerre, je me dessinais deux traits de peinture noire sous les yeux. Et tel un gladiateur avant d'entrer dans l'arène, j'offre ma vie à Mars.
Mars notre planète, Mars notre Dieu.


Malgré un blessé dans notre ligne défensive, nous dominons assez facilement ce match. Cette défense, qui, les dents acérées, dévore l'équipe adverse comme le requin dévore sa proie. Notre équipe est réputée pour sa violence. Les spectateurs adorent ça!


Ed me demande du temps, car la prochaine tactique sera une feinte de course du Running-Back, puis notre QB avancera lui-même avec le ballon.
L'action démarre.
Le Running-Back s'élance, Ed fait semblant de lui donner le ballon et part dans l'autre direction pour piéger la défense. Il sprinte sur la gauche du terrain, je suis à côté de lui, prêt à intervenir.
10 Yards.
Un joueur arrive dans notre direction, mais notre Tight-End le découpe par un plaquage au niveau des hanches.
15 yards.
Un second défenseur, je raffute et le repousse à l'aide de mon bras droit.
17 yards.
Un safety déboule alors à toute allure, cela semble être un face à face inévitable entre lui et Ed. A l'ultime seconde, je me jette dans ses jambes.
Le métal de son scaphandre plie. Chaque spectateur pousse un crie comme si lui-même ressentait la douleur. Puis la foule exalte! Plus c'est violent et plus ils aiment.
Alors, pendant que les soigneurs arrivent, je frappe avec mon poing sur mon coeur en criant le plus fort possible et finis en pointant du doigt les tribunes.
21 yards gagné.
Ed s'étant fait plaquer juste après mon intervention.


Le match fut achevé sur le score de 36 à 28 pour notre équipe des Sharks. Nous avions donc remporté la finale qui nous permettait d'accéder à la Ligue A; l'élite du Marsball!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manager
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Action d'éclat   Ven 13 Mar - 13:08

D'après ce qu'il me reste comme souvenirs, je serai né dans une petite bourgade française au cours des années 80. Mon amnésie, qui désormais n'est plus que partielle est liée à ma venu sur Mars. Suite aux différents vaccins effectués je suis tombé dans les pommes. Ou plutôt dans les bras de Tom, un ex coéquipier qui m'a suivit dans l'aventure. En effet, Le solide gaillard que je suis, avoisinant le double mettre étais un joueur de football américain. (D’après l'analyse des médecins de la Firme, mon évanouissement provient d'un mauvais mélange entre les vaccins et les produits dopants...).
A vrai dire, le peu de "flash" que j'ai remontent difficilement au delà de mon arrivé aux Etats Unis.

Je débarque à Seattle dans une soirée glacée d'automne. Après avoir passé plusieurs jours à l'hôtel NiceView; puis je me fais embaucher dans un ranch. Là, je découvre une façon de vivre, une région et j'apprend des valeurs. La vie que mène est comparable à celle des pionniers: à cheval, colt à la ceinture, surveillance d'immenses troupeaux, des transhumances... Pendant presque deux années complètes le jeune homme que je suis est un véritable cow-boy. La vie difficile m'endurci.

La vingtaine d'année approchant, j'obtiens une bourse universitaire graçe au football à Seattle. Pour moi le foot était une passion, loin de moi l'idée de devenir pro. Dans l'équipe universitaire je côtoyais un certain Tom. Quater Back: charismatique, rigoureux, et déterminé. On se lie très vite car tout deux nous avons eu un passé difficile, et on décidé de changé de vie en s'installant dans l'état de Washington.

Tom lui est canadien. Il ne parlait pas de son passé et c'est bien cela qui laissait libre cours à l'imagination. Son arrivée il y a quelques années fut compliquée. Il vécut seul, parfois humilié dans son école à cause de son physique fluet; sa seule idée était de prendre sa revanche sur la vie. Et tout bascula pour lui le jour où son prof de sport décela en lui un lancer de balle pour le moins exceptionnel. Depuis ce jour il s'entraîne sans relâche et désormais il a fait une croix sur son corps de maigrichon.


Octobre 2007: La nouvelle saison de football américain a commencé et Tom décide de mettre fin à sa carrière professionnelle.
Ses lignes de stats sont parfaites, il se dépouille à l'entraînement, et en plus de ça, il est un vrai leader dans le vestiaire. Mais lui qui est originaire d'une petite ville canadienne est lassé par tout ce qui entoure ce sport. Les paris qui accouchent de match de plus en plus douteux; les jeunes joueurs qui se dopent jusqu'à mourir d'arrêt cardiaque sur le terrain, non pas dans le but d'être adulé mais pour être riche. Les caméras qui épient chacun de ses moindres mouvements, surtout ceux qui sont d'ordre privé...
STOP!
Tom raccroche les crampons.
Et quelques jours plus tard, mon téléphone sonne.

21 octobre 2007.

Après l'université, je suis retourné en France, où j'ai quelque peu joué au rugby. Professionnellement parlant, ma vie n'était pas exceptionnelle.
J'ai fais toutes sortes d'études: histoire, biologie, astronomie... Autant d'échec et d'abandon en cours d'apprentissage.
Et pour pouvoir financer cela j'ai également fais plein de petits boulots.
Ma vie était légèrement chaotique.
Ce jour là, ma journée fut éclairée par l'appel de mon vieil ami. On se rappela aux bons souvenirs puis il clos la conversation en me demandant s'il pouvait venir habiter chez moi. La requête fut immédiatement acceptée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manager
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Action d'éclat   Dim 15 Mar - 12:53

Ma première saison de Marsball en ligue A débute difficilement. Le premier match fut remporté « à l’arrachée » contre une équipe qui ne devrait pas jouer le haut de tableau, et le second match s’est soldé par une lourde défaite contre les Red Stars. L’équipe fait partie des trois grandes favorites pour le titre. L’attaque des rouges avait systématiquement enfoncé notre ligne défensive. Résultat : une débâcle, 42- 14.
Pour notre troisième match, nous devions absolument nous reprendre. Nous jouons les Romans, équipe qui a frôlé la relégation la saison précédente.

Le vestiaire est calme, chaque marsballeur est concentré. La pression commence à peser. Si nous échouons ce soir, nous risquons de lutter pour nous maintenir toute la saison. J’enfile ma combinaison thermoprotectrice jusqu’à la taille, puis mes jambières adaptées pour le Marsball.
Ensuite, comme le veut la coutume, je m’érafle l’avant bras à l’aide d’une épine d’agave. Une goutte de sang perle; je l’essuie du bout du doigt et me marque le front avec. Je reste quelques minutes assis, les mains sur les genoux, tête baissée, le regard dans le vide. Les autres commencent à s’agiter.
Une fois ma cuirasse mise, je m’agenouille et prie Huizipochtli; j’en appelle à sa force pour me servir au combat.
L’adepte précède le coach dans le vestiaire afin de recueillir les épines d’agave. Celui-ci marmonne quelques mots en nahuatl avant de partir.

Le coach se place devant le tableau blanc avant de prendre la parole:
« - Silence les gars! Silence! Aujourd’hui, je n’ai pas prévu une pléiade de tactiques afin de faire craquer nos adversaires. -il s’arrête quelques instants- Comme vous le savez, l’équipe adverse est faible, peu d’impacts et une technique assez réduite. Alors, nous allons leur marcher dessus, les écraser. -la fougue l’emporte- Ils ne sont pas costauds, alors on cogne; ils n’ont pas de techniques, alors on cogne ! On a rien à craindre d’eux, le plus à craindre c’est nous. Si dans vos têtes, il n’est pas clair que nous allons gagner, alors on échouera !
Nous sommes tous debout autour de lui, surexcités.
Alors, est-ce qu’on va gagner? Crie-t-il pour clore son discours.
Oui coach, oui!! »
On saute dans tous les sens, les uns contre les autres. Casque à la main, on court vers la sortie du tunnel qui mène à l’arène.

Les fenêtres du sas laissent passer une intense lueur, la journée est belle, ce qui est assez rare pour être signalé. On peut également apercevoir le sable ocre voler au vent.
Comme à chaque match, les supporteurs sont là, et l’effervescence dans les tribunes fait trembler les murs. La centaine d’hommes entassée dans ce couloir si étroit fait grimper la température. La sueur coule de mon front et le long de ma nuque. Mon pouls s’accélère.
Le sas s’ouvre; la meute de guerriers est libérée…




Dès les premiers contacts, on impose notre puissance. Sur chacune des courses il leur faut s’employer à plusieurs pour nous arrêter.
Nouvelle action, le ballon est dans les mains du Quater Back alors qu’arrive un défenseur. Je le ceinture, le soulève du sol Martien, puis lui encastre la tête dans le revêtement rocheux. Le choc est terrible et pendant ce temps notre Running Back a franchi la ligne : 12-0
Temps mort demandé par le coach des Romans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manager
Ecrivain
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Action d'éclat   Mer 18 Mar - 13:44

Les joueurs Romans semblent accuser le coup alors que des « Sharks, Sharks » descendent des tribunes.
Notre coach nous demande juste de bien récupérer et de continuer sur notre lancée.

Reprise.

Les Romans ont le ballon. Les trois premières tentatives sont infructueuses, alors leur Quater Back tente une longue passe sur la dernière. Celle-ci est interceptée et une progression de 22 yards s’en suit.
Première possession, Ed Vassel, notre QB feinte la passe et me donne le ballon. Très vite, deux joueurs adverses arrivent pour me stopper. Il y a comme un regain d’agressivité dans leur jeu. Ed recommence sur la deuxième possession, cette fois-ci, ils arrivent à trois. Ils prennent un énorme risque défensif, mais ils veulent me blesser. Les Romans se jettent sur moi…
Je suis allongé sur le dos. Je ne m’attendais pas à me faire autant secouer. Devant mes yeux, le ciel tourne, je suis complètement K.O.

Quelques minutes plus tard, je reviens à moi sur le bord de la touche. Je ressens une gêne en respirant et mon index de la main gauche est presque retourné sur ma main. Pendant que l’on recharge mes bouteilles d’oxygène, on me scanne les côtes. Verdict : trois de cassées.
Mais ce fait de jeu n’a eu comme effet que de sur-motiver mes coéquipiers. Désormais, ils déciment l’équipe adverse. Chaque plaquage vise à meurtrir.
Nous remportons facilement ce match 30-6 et rejoignons le milieu du classement.


Après le match, de retour dans mon syndicat, il me fallait des soins pour mon doigt. Nido et Kt me propose une seconde alternative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Action d'éclat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Action d'éclat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» probleme de copier / coller action
» icone action
» Débat : Comment créer un bon film d'action ?
» CAPITAINE FLAM LE FAN FILM (LIVE ACTION ANIME)
» [script] Action pour photoshop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Caste :: La bibliothèque-
Sauter vers: