AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire de Chazz

Aller en bas 
AuteurMessage
Chazz
Admin
avatar

Nombre de messages : 149
Age : 27
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: L'histoire de Chazz   Mar 9 Juin - 13:58

~~ Je fais partie de ceux que l'on appelle les survivants.... ~~

Nous étions cinquante... cinquante clones d'un des plus grands assassins connus à ce jour... cinquante à faire régner la terreur dès que l'on apercevait un seul de nos costumes noirs... Les simples mots de "corde à piano" suffisaient à en faire pâlir plus d'un...

Je me souviendrai toujours de cette nuit là... cette nuit, où tout devait s'expliquer, où l'on devait, nous, les clones, comprendre pourquoi... POURQUOI étions-nous ici, à tuer tous ces gens, sans raison apparente, seulement parce qu'on nous l'ordonne et paye pour le faire... Pourquoi notre instinct nous disait-il de toujours continuer à accepter de tuer pour le bon plaisir de certaines personnes...
Cette nuit là, nous allions comprendre, qui étions nous réellement, nous allions rencontrer, le silent assassin, notre base...

Mais cette nuit là, nous ne savions pas que c'était la dernière pour 49 d'entre nous... cette nuit là, tout allait prendre fin. Nous n'avions même pas eu le temps de voir notre créateur, notre maître, celui qui nous guidait dans l'inconnu, qui nous donnait les ordres, que déjà, 50 balles furent tirées... 49 d'entre elles ont réussi à atteindre leurs objectifs, la tête ou le cœur...
Je ne sais pas par quel miracle je suis arrivé à échapper au sombre destin qu'ont subi mes frères, mais le spectacle que m'a offert notre maître était bien pire que tout ce que j'ai vécu auparavant... les corps ensanglantés de mes semblables gisaient devant mes yeux.....

Je n'ai plus qu'un seul but désormais... Trouver celui qui nous a créés, celui qui nous a ordonné, celui qui nous a trahis... Et surtout, savoir le "pourquoi de mon existence" à part tuer sans cesse, ce pourquoi j'ai été créé...

Depuis cette nuit là, mes meurtres ont cessé...
Comment continuer à tuer après avoir vécu une telle chose et puis de toute manière, j'avais autre chose à penser... Trouver mon modèle...
Faire taire mon instinct, c'est la chose la plus dure à faire...


Ma tête... Je crois qu'elle va exploser... C'est insupportable ces questions incessantes...


Il me faut des réponses...

Il me faut des réponses !

Ceci, est mon histoire...

Depuis ce jour là, plus rien n'a d'intérêts à mes yeux, que de savoir la raison de mon existence...

Ok, tueur à gages, du moins, un clone tueur à gages...
Mais je n'en reste pas moins un homme, qui a perdu tous ses semblables, et qui a échappé à la mort en ce jour fatidique...

Pourquoi alors ai-je échappé à cette balle qui m'était destiné, pure coïncidence ?

Je n'y crois pas...

J'ai tellement été tourmenté, par ces images, par ces pensées, par ces questions, que pour me laver de mes péchés, je me suis lancé dans un projet insensé...

A cette époque, il y avait cette entreprise, qui recrutait du monde grâce à de nombreuses affiches de propagande...

Une entreprise sur mars.

Je n'y trouverai peut être pas mon "père", mais peut être arriverais-je à me laver de mes péchés, à me racheter, à me rassembler, et trouver des réponses...

Cela peut paraître fou, mais une chose indescriptible m'attirait vers cette firme, "TEM".

Tel un corps sans âme, je me suis dirigé vers le bureau d'inscription, et me voilà parti pour un périple assez fou...

La mort était devenue ma seule compagne, je la sens à mes cotés, jours après jours, nuits après nuits... Alors qu'importe de la rencontrer en personne !

Au fur et à mesure que je m'approchai de la rouge, une chaude sensation se fît sentir dans mon corps, comme si la planète m'appelait...

Une nuit, du moins, pendant le trajet allé, j’ai même fait un cauchemar.
Des hommes avec des grandes capuches, un drôle de masque, et une combinaison étrange, étaient autour de moi.
Puis, d’un coup, plus personne autour de moi, j’étais seul, dans le noir, jusqu’au moment où, une immense lumière éclaira un squelette, suspendu par des câbles, et avec des restes d’une combinaison bizarre sur ses épaules…
Je me souviens aussi d’une aura autour de lui…
Puis, lorsque j’ai voulu m’approcher de lui, et le toucher, un énorme flash, une décharge électrique !

C’est à partir de ce moment que je me suis réveillé en sursaut, en sueur.

D’après les dires, je n’étais pas le seul à avoir fait ce rêve… Bizarre.

Mars, voyons si tu possèdes des secrets toi aussi, et peut être pourrons nous nous les partager mutuellement... ?!

Mais, à cette époque, je ne me doutais pas de l'ampleur de mon acte.

Je n'allais pas seulement mettre mon ancienne vie de côté en attendant de trouver des réponses, non, j'allais littéralement, me créer une nouvelle vie...

Dans la navette, lorsque je regardais mon ticket "Allé simple", j'ai eu comme un frisson, comme un flash de ce que j'étais en train de faire, une mini-révélation...

Qu’étais-je en train de faire réellement ?

Pfff, peu m'importe maintenant, nous verrons bien sur place ce que nous réserve la rouge !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chazz
Admin
avatar

Nombre de messages : 149
Age : 27
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: L'histoire de Chazz   Sam 20 Juin - 17:32

01h45… Il est tard, ou plutôt, très tôt…

Fait chier, on nous réveille pourquoi ?!

Le voyage a été long, la navette n’est pas très rapide.
En tout, 24h pour aller jusqu’à Mars.

J’ai dormi deux fois durant le voyage, la première, je m’en souviendrai très bien, avec ces flashs incessants d'un squelette pendu au bout d’un fil tel un pantin…
Le deuxième sommeil a été bref, tout d’abord car après un tel cauchemar, impossible de me rendormir, puis aussi, car il y a eu un message des pilotes, disant que nous allions bientôt atterrir…

Atterrir… Une bonne blague qu’ils nous ont faite là…

J’ai pris plusieurs fois l’avion, par réflexe, j'ai cherché ma ceinture…
Introuvable…
A la place, une seringue sortit de ce qui pourrait servir d’accoudoir, et m'injecta une dose de je ne sais pas trop quel produit louche et visqueux dans le bras, se répandant immédiatement dans tous le reste de mon corps !
En une fraction de seconde, je n’étais plus conscient de quoi que ce soit…

Seule chose dont je me souvienne après la piqûre, une image… Celle d’une personne en scaphandre noir, refermant comme une vitre d’un dôme au-dessus de moi.

Je ne sais pas si vous avez déjà vu des films comme « Superman ©️ », mais j’avais l’impression d’être dans une de ces capsules que l’on voit si souvent dans ce genre de films de science-fiction.

Cependant, là, ce n’est pas la famille gentille et accueillante qui m'a récupéré…

D’ailleurs, je ne me souviens pas du tout de quoique ce soit après la fermeture de la vitre…

En fait, lorsque je me suis réveillé, je me suis rendu compte à quel point, ma décision avait été complètement folle !
Lorsque je repris connaissance, de lourdes douloureuses courbatures parcouraient mon corps, et un mal de tête comme je n’en avais jamais eu me prit…

Je me levai, et tant bien que mal, tel un homme à qui vous auriez coupé tous ses sens, je me dirigeai vers ce qui me semblait être une glace de lavabo…

J’essayai d’ouvrir les yeux, de les frotter… Quelque chose m’empêcha de les atteindre, comme un masque…

-« Mais… C’est quoi ce bordel… » marmonnai-je.

Lorsque je parvins enfin à entrouvrir mes paupières, le choc…
Un genre de scaphandre, comme l’on pouvait voir sur Terre quand les tout premiers hommes allaient sous l’eau, me recouvrait entièrement le corps, de la tête aux pieds… !!

Ce n’est pas tout, plus mes yeux se remettaient à fonctionner normalement, et plus je voyais des écritures, des symboles devant moi… Ce n’était certes pas sur les murs en face de moi, mais bel et bien sur la vitre qui était devant mes yeux !

En clair, ce n’était pas une vitre, mais une sorte d’écran… !

Quand j’arrivai enfin à me voir en totalité, l’image que j’ai eu de moi à faire ressurgir la seule image qui me restait après mon anesthésie !

Je m’empressai, du moins, je fis le nécessaire, pour enlever ce gros casque que j’avais sur la tête, afin de voir si au moins, c’était bien moi dessous !
Si ce n’était pas un autre cauchemar, s’ils n’avaient pas fait autre chose que de m’endormir !

C’était bien moi sous cet amoncellement de technologie inconnue…

Je tenais dans ma main un papier, stipulant pourquoi il y eu anesthésie, quel était ce nouvel « uniforme » que j’avais sur le corps, et pleins d’autres informations du genre, un léger descriptif de mon nouveau « chez moi », de mon matériel, et de ce que je devrai en faire…

Je m’assis un instant, à côté d’une sorte de grosse pelle mécanique que le papier décrit comme être une « Pelle à vérin », et la seule chose que j’ai trouvé à faire ce jour-là, c’est me mettre la tête entre les mains, et de dire :

-« Mais... Qu’est ce que je fous là moi…?! »

Je sais, ce n’est pas très original comme phrase, mais n’importe qui aurait eu cette réaction…
A cet instant, pleins de choses ont envahi mon esprit, ce que je faisais là, mon but, ce que je cherchais, est ce que j’allais trouver une réponse à la raison de mon existence, qu’allais-je faire… ?!
Mes frères d’armes sont morts, le tueur n’est autre que mon créateur, et moi je me retrouve paumé au fin fond de l’espace sur une planète déserte, sans âme qui vive… !!!

Quoique, il doit bien y avoir des gens sur cette planète…
Je m’emballe trop là…

D’ailleurs, je me demande si les gens qui étaient avec moi dans la navette, on eu le même sort…

Je me souviens d’un homme aux cheveux bleus…
Il m’a marqué car, dans ses yeux, il y a avait un truc malsain, comme s'il savait où il allait et ce qu’il devait faire…

Toujours est-il, que lorsque je repris mes esprits, c'est-à-dire, quelques heures après, lorsque cette saleté de combinaison infernale m’a informé qu’il fallait que je mange sinon je risquerais de perdre de mon efficacité, je me suis dit :

-« Et bien Chazz, toi qui voulais voir du pays, je crois que c’est gagné… »

Preuve que la folie était en train de me gagner, je faisais de l’humour…
Je regardai autour de moi, là où je me suis réveillé, et y trouvai quelque chose qui me rassura ne fut-ce qu’un peu, ma vieille corde à piano, avec laquelle beaucoup d’âmes ont rejoint un autre monde…
C’était pour moi, une preuve que j’existais encore !

-« Voici ma meilleure amie, mais aussi, ma pire ennemie… ! », pensais-je.

En même temps, si l'on réfléchi un peu... Pourquoi m'avaient ils redonné mon arme... A la base, ce devait être une simple entreprise inter-planétaire, et pas une agence de tueur à gage, les armes ne devraient pas être autorisées...
Est ce que j'allai revenir à mon ancienne vie, payer pour tuer... ?
Est ce que eux aussi allé me mettre le doigt sur la détente afin que ce soit MOI qui tire... ?

Ma trop grande reflexion pris vite fin, lorsque je vis ces murs en béton qui m’entouraient…

Premier objectif avant de réfléchir à ce genre de chose, survivre !



La suite ?

Ce ne fût qu’une succession d’aventures que certains ont eu le privilège de connaître, d’autres en ont fait partie, mais quoi qu’il en soit, je découvre une toute autre vie, que j’apprendrai rapidement à connaître et à maîtriser, à mon façon… !


Faisons dès à présent, un bon dans le futur, de quelques mois !

Je commençai à peine à maîtriser cette saleté de pelle à vérins, et à comprendre comment faire pour vendre, ou prendre de l’expérience, lorsqu'un jour j’allumai par hasard mon Voxond, et tombai sur un programme un peu bizarre…

Tout se déroulait dans une arène, immense, où des personnes, habillées exactement comme moi, mais avec des équipements, semblait-il, plus lourds, plus performants !

A première vue, vu la tournure des choses, je crus qu'il s'agissait d'une sorte de baston générale…

Mais lorsque je vis quelque chose de semblable à un ballon de rugby, ma vision des choses changea du tout au tout !

Ce n’était pas un combat de gladiateur, non, c’était un match d’un sport d’équipe !

Je passai l’heure qui suivit à le regarder en entier.
Une succession de violence, de blessés, quasiment tous grave, de chocs, de sang, de casse, défilait devant mes yeux…

Pour certains, cela aurait pu paraître une véritable boucherie, un carnage, mais pour moi, allez savoir pourquoi, ça avait un caractère familier !
Si familier, que lorsqu’il s’arrêta, lorsque le mot de « Marsball apparu sur les écrans, j’interrogeai la base de données que j’avais à ma disposition, sur ce sport, et allai, sans pour autant m’inscrire de suite dans la ligue, m’intéresser de plus prêt à ce sport… !

Avec ce que je trouvai dans la base de données, je compris rapidement qu’il s’agissait d’un sport extrêmement vieux, et réputé…

D’après le texte, ce serait les « Grands Anciens qui créèrent ce sport…

-« Grands Anciens… ?
Hm hm…. Ca doit être les responsables de la ligue du Marsball… »

Alors même que je me posais cette question, une vidéo se mit en marche sur le Voxond, toute seule. Une publicité démarra, avec une sorte de musique de cloche en fond.
Cette vidéo présentait le Marsball.

Pour moi, c’était une révélation… !

Le lendemain, je m’inscrivis dans la ligue du Marsball, et reçu une lettre de convocation, me demandant de venir un certain jour, une certaine heure, participer à mon premier match d’entraînement… !

-« Sans doute pour me tester... » Me dis-je…

J’étais loin de me douter, qu’encore une fois, mes impulsions allaient me faire prendre un chemin incroyable…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'histoire de Chazz
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire d'une migration ?
» KL'Histoire Episode 29
» Histoire de PINOCCHIO
» Histoire d'Equestria World
» C'est l'Histoire d'une blague - Renaud Rutten

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Caste :: La bibliothèque-
Sauter vers: